FERMER

Martinique

Actualités économiques régionales

29 04 21
Obsolescence du modèle de croissance des économies d’Amérique latine et de la Caraïbe
Obsolescence du modèle de croissance des économies d’Amérique latine et de la Caraïbe (...)

Selon une étude de la Direction générale du Trésor, le ralentissement de la croissance de l’activité observé dans les économies d’Amérique latine et de la Caraïbe depuis 2011 (+1,3 % par an en moyenne, contre +4,2 % de 2000 à 2010) résulte d’une baisse structurelle de la productivité (le PIB réel par tête passe en moyenne de +2,9 % entre 2004 et 2010 à +0,7 % entre 2011 et 2018) conjuguée à un ensemble de chocs conjoncturels (baisse des cours des matières premières, ralentissement de la demande chinoise, etc.).
Par ailleurs, malgré une hausse du niveau de vie général de la population, les inégalités économiques restent très fortes dans la région : en 2018, en Amérique latine et Caraïbe, les cinq premiers déciles de la population ne perçoivent que 17 % des revenus totaux (contre 29 % dans l’Union européenne).
La crise sanitaire devrait aggraver cette situation : outre les effets négatifs des mesures de confinement sur l’offre et la demande domestiques, les économies de la zone sont pénalisées par la baisse de la demande extérieure, l’effondrement du tourisme, la contraction significative des transferts de fonds des migrants vers leur pays d’origine, et des flux nets de portefeuille négatifs. La publication est disponible en ligne.

29 04 21
Zone Caraïbe : rebond de la croissance en vue pour 2021
Zone Caraïbe : rebond de la croissance en vue pour 2021

Selon les prévisions du Fonds monétaire international publiées en avril, l’économie mondiale devrait connaître un rebond de sa croissance de +6,0 % en 2021 et +4,4 % en 2022, après une contraction estimée à -3,3 % en 2020.
Pour la région Caraïbe, l’institution anticipe un taux de croissance plus modéré en 2021 (+3,3 %, après -4,3 % en 2020), mais très supérieur en 2022 (+11,1 %) avec la reprise escomptée à cet horizon du secteur du tourisme. En effet, la baisse d’activité en 2020 a été particulièrement importante pour les pays de la région, qui dépendent pour les uns, de l’activité touristique et pour les autres, des exportations de produits de base. Les difficultés persistantes liées à la crise sanitaire ont conduit le FMI à réviser à la baisse de 1,5 point de pourcentage à 2,4 % son estimation de croissance pour les économies caribéennes en 2021, par rapport à son estimation d’octobre. La publication est disponible en ligne.