FERMER

Martinique

Décembre 2019

19 12 19
Le poids de l’économie bleue dans la production totale : l’exemple de la Jamaïque
Le poids de l’économie bleue dans la production totale : l’exemple de la Jamaïque

D’après un document de travail de la Banque de développement des Caraïbes, l’économie bleue pèserait en Jamaïque environ 7% du produit intérieur brut (PIB). Elle impliquerait des secteurs aussi variés que l’agriculture, la pêche, l’industrie, les transports ou l’hôtellerie-restauration. L’analyse montre par ailleurs que de tous ces secteurs, c’est la production de l’hôtellerie-restauration qui est la plus génératrice de valeur ajoutée (elle entretient la relation la plus étroite avec la demande finale). Ainsi, les auteurs calculent qu’un investissement entraînant une augmentation de 10 % de la demande finale dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration se traduirait par une hausse de 1,1 % du PIB. Ces travaux semblent in fine légitimer l’orientation stratégique des petites économies insulaires vers le « tourisme bleu ». La publication est disponible en ligne.

19 12 19
Office de l’eau (ODE) : grand débat de consultation des élus sur la politique de l’eau
Office de l’eau (ODE) : grand débat de consultation des élus sur la politique de l’eau

Le 29 novembre, un grand débat de consultation des élus sur la politique de l’eau en Martinique a été organisé dans le cadre du processus de révision du Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux en vigueur pour la période 2016-2021 et de l’élaboration de la feuille de route pour la période 2022-2027. À cette occasion, l’Office de l’eau de Martinique a présenté un puissant outil de cartographie des données statistiques se rapportant à l’eau et ses usages (concernant, par exemple, l’état actuel de la pollution de l’eau de source, ou le prix de l’eau au m3 par commune…). Cet outil est consultable gratuitement en ligne.

19 12 19
Le transport devient le premier poste de dépenses des ménages martiniquais
Le transport devient le premier poste de dépenses des ménages martiniquais

D’après l’enquête sur le budget des ménages de l’INSEE réalisée en 2017 à la Martinique, les ménages consacrent la moitié de leur budget aux transports, à l’alimentation et au logement. Les transports représentent en moyenne 20 % de leur budget total, soit le premier poste de dépenses (contre 16,3 % dans l’Hexagone). De manière générale, l’INSEE constate qu’à mesure que le revenu baisse, la part des dépenses de consommation allouée aux besoins essentiels (s’alimenter et se loger) augmente au détriment des transports et des biens de confort. En 2017, les ménages les plus modestes consacrent ainsi 20 % de leur budget à l’alimentation contre seulement 14 % pour les plus aisés. La publication est disponible en ligne.

19 12 19
PLF 2020 : 21,5 Mds d’euros de dépenses budgétaires en faveur de l’Outre-mer
PLF 2020 : 21,5 Mds d’euros de dépenses budgétaires en faveur de l’Outre-mer

Les dépenses de l’État budgétées en 2020 pour l’Outre-mer sont estimées à 21,5 Mds € en crédit de paiement, d’après le document de politique transversale de l’Outre-mer du projet de loi de finances 2020. Cela représente une augmentation de +15,3 % par rapport à 2019. Dans le détail, les dépenses de l’État en 2020 consacrées à la Martinique s’élèveraient à 2,8 Mds €. Les principaux postes de dépenses sont : l’enseignement scolaire (660 M€), les avances aux collectivités territoriales (651 M€) ainsi que le service public de l’énergie (320 M€).
La publication est consultable en ligne ici.

19 12 19
Plan logement Outre-mer : 1,5 milliard d’euros annoncé
Plan logement Outre-mer : 1,5 milliard d’euros annoncé

Le 2 décembre, le gouvernement a signé un plan logement Outre-mer pour la période 2019-2022 comprenant des engagements pour un montant de 1,5 Md €. Ce plan logement vise à améliorer le parc privé et social considéré comme vieillissant, à développer le logement intermédiaire dans les territoires d’Outre-mer et à encourager l’utilisation de matériaux de construction locaux. En Martinique, le plan logement devrait aider à maintenir les efforts de développement du parc locatif social qui, selon les chiffres de la DEAL, a progressé de 2,7 % en 2017 contre +1,5 % dans l’Hexagone. L’accent devrait également porter localement sur l’accès au logement et la revitalisation des centres-villes.

19 12 19
Visite des agents de l’OCRTIS à l’IEDOM
Visite des agents de l’OCRTIS à l’IEDOM

Mardi 3 décembre, l’IEDOM de Martinique a accueilli cinq agents de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) dans le cadre de la formation à la reconnaissance des billets apocryphes dispensée par l’agence. À l’issue de la formation, le directeur de l’agence, M. DORWLING-CARTER, leur a fait don de deux compteuses de billets. Ce don devrait contribuer à accélérer les procédures judiciaires initiées par l’OCRTIS.