FERMER

Martinique

Actualités de l’Institut et suivi de place

19 12 19
Visite des agents de l’OCRTIS à l’IEDOM
Visite des agents de l’OCRTIS à l’IEDOM

Mardi 3 décembre, l’IEDOM de Martinique a accueilli cinq agents de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) dans le cadre de la formation à la reconnaissance des billets apocryphes dispensée par l’agence. À l’issue de la formation, le directeur de l’agence, M. DORWLING-CARTER, leur a fait don de deux compteuses de billets. Ce don devrait contribuer à accélérer les procédures judiciaires initiées par l’OCRTIS.

19 12 19
Tendances conjoncturelles : essoufflement de l’indicateur du climat des affaires
Tendances conjoncturelles : essoufflement de l’indicateur du climat des affaires

L’IEDOM de Martinique a publié ses Tendances conjoncturelles pour le troisième trimestre 2019. Au cours de cette période, l’indicateur du climat des affaires, qui traduit l’opinion des chefs d’entreprise interrogés, se rétracte pour la première fois depuis un an, à 101,5 points (-3,3 points). Il reste néanmoins au-dessus de sa moyenne de long terme, ce qui signifie que, selon les chefs d’entreprise, la conjoncture demeure favorablement orientée. Ce ralentissement de l’ICA est principalement dû à la détérioration des prévisions des chefs d’entreprise qui anticipent une dégradation prochaine de l’activité, des effectifs et dans une moindre mesure des charges d’exploitation.
Pour plus de détail, la publication est consultable en ligne.

19 12 19
Financement bancaire en 2018 : 3e année de hausse consécutive de la croissance des encours de crédits
Financement bancaire en 2018 : 3e année de hausse consécutive de la croissance des encours de (...)

L’IEDOM de Martinique a publié une note sur le financement bancaire de l’économie en 2018. Selon cette analyse, on observe une accélération de la croissance des encours de crédit en Martinique pour la 3e année consécutive. La hausse des encours de crédit a ainsi été de +2,9 % en 2016, de +3,3 % en 2017 et de +4,3 % sur l’année 2018. Dans le détail, cette progression repose sur la dynamique des encours des ménages (+5,7 % en 2018) comme des entreprises (+6,2 %). Les encours de crédit des ménages bénéficient de la croissance des crédits à la consommation (+7,7 %) et des crédits à l’habitat (+4,8 %). Quant au financement bancaire des entreprises, il est surtout tiré par les crédits d’investissement (+9,9 %), les crédits d’exploitation (+0,6 %) et les crédits immobiliers étant quasi-stables (+0,4 %). La note est disponible en ligne.