FERMER

Martinique

Actualités de l’Institut et suivi de place

06 04 21
Vers une normalisation du climat des affaires au quatrième trimestre 2020
Vers une normalisation du climat des affaires au quatrième trimestre 2020

Au quatrième trimestre 2020, l’indicateur du climat des affaires (ICA) poursuit son redressement et s’établit à 98,2 points (+7,1 points). Il se rapproche ainsi de sa moyenne de longue période, seuil au-delà duquel l’activité est considérée comme en expansion.
57 % des entrepreneurs sondés déclarent un chiffre d’affaires en hausse par rapport au troisième trimestre 2020, alors que 3 entreprises sur 4 anticipent un maintien ou une augmentation de leur chiffre d’affaires pour 2021. Les réponses à l’enquête concernant le trimestre en cours (quatrième trimestre) ont, dans l’ensemble, contribué négativement à l’évolution de l’ICA mais celles concernant le trimestre à venir (premier trimestre 2021) y ont contribué positivement. Au niveau sectoriel, l’activité du BTP semble en reprise avec un solde d’opinions d’activité orienté favorablement. A l’inverse, le secteur du tourisme reste quant à lui toujours en difficulté en raison des conséquences de la crise sanitaire. La fréquentation de l’aéroport a baissé de 17,7% (CVS) sur le trimestre. La publication est disponible en ligne.

06 04 21
Coût du crédit : baisse pour les entreprises, évolution contrastée pour les particuliers
Coût du crédit : baisse pour les entreprises, évolution contrastée pour les particuliers

Le coût du crédit a légèrement reculé au quatrième trimestre. S’agissant des entreprises, le taux moyen des crédits de trésorerie échéancée demeure très bas, à 0,44 % (contre 0,62 % au troisième trimestre), en raison du poids important des prêts garantis par l’État (PGE). Le taux moyen des crédits à l’équipement s’inscrit également à la baisse, à 1,91 % (contre 2,07 % au troisième trimestre), tout comme celui des crédits immobiliers, à 1,31% (contre 1,68%). Quant aux taux moyen des découverts, ils ont augmenté en fin d’année, à 6,05% (contre 3,85%) consécutivement à la forte baisse du trimestre précédent. La publication intégrale est disponible en ligne.

Concernant les particuliers, une évolution contrastée des taux est observée au quatrième trimestre. Le taux moyen des crédits à l’habitat retrouve son plus bas niveau, à 1,36 % (-9 pdb sur le trimestre) avec un montant moyen qui a atteint 150 000 euros pour une durée moyenne de 21 à 22 ans. Le taux moyen des prêts personnels et autres crédits échéancés à la consommation augmente légèrement à 3,87 % (+29 pdb). Enfin le taux moyen des découverts continue à évoluer en dents de scie et augmente, à 8,88 % (+119 pdb). La publication est disponible sur le site de l’IEDOM Martinique.

06 04 21
CEROM : présentation de la conjoncture au salon OSE !
CEROM : présentation de la conjoncture au salon OSE !

Lors de la 3eme édition du salon OSE !, les partenaires CEROM ont réalisé une présentation sur la conjoncture économique et financière. Ce salon, organisé du 24 au 26 mars 2021 par Martinique Développement, a pour objectif de réunir l’ensemble des acteurs économiques et de l’entreprenariat afin d’échanger, rencontrer des professionnels, informer sur les dispositifs d’aide aux entreprises, participer à des ateliers et des conférence. L’INSEE a ainsi présenté la conjoncture macroéconomique en Martinique en 2020. A sa suite, l’IEDOM a exposé la conjoncture financière et bancaire, dont l’impact de la crise sanitaire sur les entreprises et sur les ménages. Enfin, un focus a été realisé par l’AFD sur la situation des collectivités locales en Martinique.