FERMER

Martinique

Actualités économiques locales

22 11 19
Recomposition dans le secteur aérien
Recomposition dans le secteur aérien

Les secteurs aérien et touristique sont en recomposition. D’un côté, les faillites de la compagnie XL Airways et du voyagiste Thomas Cook, associées au retrait de la compagnie cubaine « Cubana de Aviación S.A » (sous sanctions américaines) ont fragilisé la desserte des aéroports de Martinique et de Guadeloupe. De l’autre, le secteur se prépare à l’arrivée prochaine de la compagnie Air Belgium, qui ouvrira en décembre une ligne vers ces deux destinations, et bénéficiera de la hausse de l’offre de sièges des compagnies canadiennes Air Canada et Air Transat desservant déjà la Martinique. Enfin, la compagnie Jet Blue Airways a signé un accord de partenariat pour la desserte de la Guadeloupe dès l’hiver prochain, et est en discussion concernant la desserte de la Martinique.

22 11 19
Signature d’une charte de soutien au maintien de l’octroi de mer et du dispositif de différentiel
Signature d’une charte de soutien au maintien de l’octroi de mer et du dispositif de (...)

Une charte de soutien au maintien de l’octroi de mer et du dispositif de différentiel a été signée en octobre dernier par plusieurs organisations professionnelles martiniquaises. Pour rappel, l’octroi de mer est une taxe indirecte qui frappe les importations de marchandises et la production locale dans les DROM, cette dernière bénéficiant toutefois d’un différentiel de taux censé compenser son surcoût. Le dispositif de différentiel de taux, qui est autorisé par l’Union européenne par dérogation, doit faire l’objet d’un réexamen par la Commission européenne avant le 31 décembre 2020. En 2018, l’octroi de mer a rapporté 276 millions d’euros en Martinique. Le produit de cette taxe est reversé aux collectivités locales.

22 11 19
Comptes définitifs 2014 : une activité mieux orientée
Comptes définitifs 2014 : une activité mieux orientée

L’INSEE a publié le 31 octobre dernier les comptes économiques définitifs concernant l’année 2014. Après deux années 2012 et 2013 au ralenti, l’activité économique s’est redressée en 2014 en Martinique, où le PIB a augmenté de +2,8 % en valeur. Cette croissance reposait essentiellement sur l’augmentation des investissements (+8 %) et des échanges commerciaux avec notamment des exportations en hausse de +13 %. La dépense publique, en progression de +3,8 %, a également permis de stimuler l’économie. En revanche, la consommation des ménages n’a que peu contribué au soutien de l’activité. Elle était en repli de -2,6 % en 2014. Le PIB par habitant s’élevait à près de 22 060 € courants en 2014. La publication est disponible en ligne.