FERMER

Martinique

Octobre 2020

04 11 20
PIB de la zone Caraïbe : -5,4 % prévus en 2020
PIB de la zone Caraïbe : -5,4 % prévus en 2020

Selon les prévisions d’octobre, compte tenu de la crise sanitaire, le Fonds Monétaire International anticipe un taux de croissance de -5,4 % en 2020 et de +3,9 % en 2021 si la pandémie s’estompe dans la région Caraïbe. En détail, l’économie d’Aruba est la plus dégradée avec une chute d’activité de -19,7 % en 2020 (+9 % en 2021), puis Saint-Christophe-et-Niévès avec -18,7 % (+8 % en 2021) et Antigua-et-Barbuda avec -17,3 % (+4,7 % en 2021). Les perspectives commerciales sont particulièrement incertaines pour ces économies dépendantes du tourisme où les restrictions sur les voyages internationaux sont susceptibles de peser lourdement sur l’activité. Par ailleurs, dans la région, près de 45 % (contre 30 % dans les autres marchés émergents) des emplois nécessitent une présence physique (notamment dans les restaurants ou magasins de détail) et seul 1 emploi sur 5 peut être effectué à distance, ce qui a contribué à l’effondrement historique de l’activité. L’ensemble des données sont disponibles sur le site du FMI.

04 11 20
HCCP : hausse de la commande publique
HCCP : hausse de la commande publique

Le Haut Conseil à la Commande Publique (HCCP), réuni le 15 octobre, a présenté l’évolution des montants des marchés publics. Depuis 2016, ces derniers sont passés de 469 M€ en 2016 à 678 M€ en 2019, soit une progression de 209 M€. Cette augmentation tient à la part croissante des collectivités locales et de l’État dans le processus de financement. Concernant le premier semestre 2020, le montant s’élève à 185 M€, dont 87 M€ des collectivités locales et 40 M€ de l’État. Pour rappel, le HCCP a pour objectifs de porter une réflexion et de mener des actions autour de la commande publique à l’attention des acteurs du tissu économique local.

04 11 20
40 % de seniors de 60 ans et plus en 2030 en Martinique
40 % de seniors de 60 ans et plus en 2030 en Martinique

En 2016, en Martinique, les seniors de 60 ans et plus représentent 25 % de la population, soit 97 000 individus, ils seraient 40 % en 2030 sous l’effet du vieillissement. Avec un taux de fécondité (1,9 enfant par femme) inférieur au seuil de renouvellement des générations et le départ des jeunes vers l’Hexagone, la Martinique perd 0,8 % de sa population par an en moyenne. Cette baisse devrait se poursuivre au même rythme sur la prochaine décennie. Selon un scénario de référence, la Martinique perdrait en moyenne 2 500 habitants par an entre 2020 et 2030 et la population âgée de 60 ans et plus continuerait de croître rapidement. L’augmentation moyenne annuelle de cette tranche de la population serait de 2 % sur la période (4 % entre 2016 et 2020). La publication de l’INSEE est disponible en ligne.

04 11 20
L’emploi salarié en baisse de 1,5 % au 2e trimestre 2020
L’emploi salarié en baisse de 1,5 % au 2e trimestre 2020

Selon l’INSEE, la Martinique connait une baisse de -1,5 % de l’emploi salarié au deuxième trimestre 2020. Le nombre de salariés redescend à 121 500 salariés notamment en raison des répercussions de la crise sanitaire sur l’activité. Cette évolution concerne principalement le secteur tertiaire marchand (hors intérim), qui représente 40 % des effectifs, avec la perte de 1920 emplois (-3,6 %). Sur un an, la baisse s’établit à 3,2 % soit ¾ des destructions d’emploi. Le secteur privé, en recul de 1,9 % sur le trimestre et de 2,2 % sur un an, est le principal contributeur à cette baisse globale de l’emploi salarié. La publication INSEE est disponible en ligne.

04 11 20
Les délais de paiements client en légère baisse en Martinique
Les délais de paiements client en légère baisse en Martinique

D’après le rapport sur les délais de paiement (DP) publié par l’IEDOM, les DP client sont en baisse en Martinique avec -1 j entre 2017 et 2018 soit 61,5 j et
- 4,6 j sur les 15 dernières années. Ce délai moyen demeure toutefois très élevé. Le secteur qui est le plus impacté est celui de la construction avec 114 jours pour les DP clients en outremer, car la clientèle est composée majoritairement d’entreprises et administrations payant avec retard. Il faut noter que ces jours ne sont pas exprimés en jours de retard de règlement de factures, mais en jours de chiffre d’affaires. Pour leur part, les DP fournisseurs sont en hausse et passent à 72,6 j d’achat (+2,3 j) en 2018. Les propositions avancées par l’inspection général de l’administration afin de réduire ces délais sont : permettre au comptable public de mandater d’office les intérêts moratoires et l’indemnité forfaitaire ; conditionner les aides publiques à la mise en œuvre d’une comptabilité d’engagement ; mettre à disposition du public les statistiques des délais de paiement des collectivités locales. La publication est disponible en ligne.

04 11 20
Comptes économiques rapides : le PIB 2019 en hausse de 1,4 % en volume
Comptes économiques rapides : le PIB 2019 en hausse de 1,4 % en volume

Dans le cadre du partenariat CEROM (qui réunit l’INSEE, l’IEDOM et l’AFD), l’INSEE a estimé le taux de croissance du PIB à +1,4% en volume pour l’année 2019, après +0,9 % en 2018. En 2019, l’activité a bénéficié du dynamisme de l’investissement (+4,2 %) et des exportations (+4,9%), ces dernières prenant en compte les dépenses des touristes. La consommation des ménages et celle des administrations publiques sont restées stables (-0,1 % et +0,0 %), dans un contexte démographique pourtant défavorable. La publication est disponible en ligne.