FERMER

Martinique

Actualités économiques locales

04 11 20
HCCP : hausse de la commande publique
HCCP : hausse de la commande publique

Le Haut Conseil à la Commande Publique (HCCP), réuni le 15 octobre, a présenté l’évolution des montants des marchés publics. Depuis 2016, ces derniers sont passés de 469 M€ en 2016 à 678 M€ en 2019, soit une progression de 209 M€. Cette augmentation tient à la part croissante des collectivités locales et de l’État dans le processus de financement. Concernant le premier semestre 2020, le montant s’élève à 185 M€, dont 87 M€ des collectivités locales et 40 M€ de l’État. Pour rappel, le HCCP a pour objectifs de porter une réflexion et de mener des actions autour de la commande publique à l’attention des acteurs du tissu économique local.

04 11 20
40 % de seniors de 60 ans et plus en 2030 en Martinique
40 % de seniors de 60 ans et plus en 2030 en Martinique

En 2016, en Martinique, les seniors de 60 ans et plus représentent 25 % de la population, soit 97 000 individus, ils seraient 40 % en 2030 sous l’effet du vieillissement. Avec un taux de fécondité (1,9 enfant par femme) inférieur au seuil de renouvellement des générations et le départ des jeunes vers l’Hexagone, la Martinique perd 0,8 % de sa population par an en moyenne. Cette baisse devrait se poursuivre au même rythme sur la prochaine décennie. Selon un scénario de référence, la Martinique perdrait en moyenne 2 500 habitants par an entre 2020 et 2030 et la population âgée de 60 ans et plus continuerait de croître rapidement. L’augmentation moyenne annuelle de cette tranche de la population serait de 2 % sur la période (4 % entre 2016 et 2020). La publication de l’INSEE est disponible en ligne.

04 11 20
L’emploi salarié en baisse de 1,5 % au 2e trimestre 2020
L’emploi salarié en baisse de 1,5 % au 2e trimestre 2020

Selon l’INSEE, la Martinique connait une baisse de -1,5 % de l’emploi salarié au deuxième trimestre 2020. Le nombre de salariés redescend à 121 500 salariés notamment en raison des répercussions de la crise sanitaire sur l’activité. Cette évolution concerne principalement le secteur tertiaire marchand (hors intérim), qui représente 40 % des effectifs, avec la perte de 1920 emplois (-3,6 %). Sur un an, la baisse s’établit à 3,2 % soit ¾ des destructions d’emploi. Le secteur privé, en recul de 1,9 % sur le trimestre et de 2,2 % sur un an, est le principal contributeur à cette baisse globale de l’emploi salarié. La publication INSEE est disponible en ligne.