FERMER

Mayotte

Juillet 2017

IEDOM Mamoudzou : rue de la Préfecture – 97600 Mamoudzou - Mayotte - Directeur de la rédaction : Daoulab ALI CHARIF / Directeur de publication : Robert SATGE

18 07 17
État des lieux de la politique de la ville à Mayotte
État des lieux de la politique de la ville à Mayotte

Dans l’étude « Quatres profils contrastés de quartiers », l’INSEE Mayotte met en évidence quatre profils de quartiers prioritaires, qui ont été déclinés en fonction du type de bâti, de l’accès à l’eau et l’électricité, de la formation et de l’insertion professionnelle.
Sur les 36 quartiers prioritaires que compte Mayotte et qui rassemblent près de deux tiers de la population, six quartiers sont concernés par l’ensemble de ces problématiques. L’analyse de l’institut montre que ces habitants sont handicapés par un manque de formation, compliquant ainsi leur insertion sur le marché du travail. De plus, les quartiers prioritaires situés dans les communes de l’ouest sont moins enclins à ces difficultés tandis que les quartiers prioritaires des communes de l’est vivent dans des conditions plus précaires.

Pour de plus amples informations, consulter l’étude en cliquant ici.

18 07 17
L’INSEE établit que la population de Mayotte pourrait plus que doubler d’ici 2050
L’INSEE établit que la population de Mayotte pourrait plus que doubler d’ici 2050

D’après l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), le taux de croissance annuel moyen de l’ensemble de la population de Mayotte entre 2013 et 2050 serait de 2,26 %. En effet, l’étude, intitulée « D’ici 2050, la population augmenterait dans toutes les régions de métropole » établit que Mayotte serait le département avec le taux de croissance annuel moyen le plus élevé. Il en est de même lorsque l’on s’intéresse au taux de croissance annuel moyen des personnes âgées de plus de 65 ans qui est de 5,89 %, devant la Guyane (+4,72 %).

Pour de plus amples informations, consulter l’étude en cliquant ici.

18 07 17
Les prix restent stables en mai 2017
Les prix restent stables en mai 2017

En mai 2017, l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 0,1 %. Cette augmentation s’explique par la hausse des prix de l’énergie (+0,8 %), de l’alimentation (+0,3 %) et des services (+0,1 %). Elle est compensée par la baisse des prix des produits manufacturés (-0,2 %).

En glissement sur un an, les prix augmentent de 0,6 % à Mayotte.

18 07 17
Fin du surcoût des frais d’itinérance téléphonique en Europe
Fin du surcoût des frais d’itinérance téléphonique en Europe

Depuis le 15 juin 2017, la loi pour une République numérique établit que les consommateurs européens ne subiront plus de surcoûts liés aux frais d’itinérance (aussi appelés « roaming » en anglais) lorsqu’ils seront en déplacement dans un pays appartenant à l’Union européenne. Cette disposition s’applique aussi aux départements et collectivités d’outre-mers, y compris Mayotte. Ainsi, il sera désormais possible d’envoyer des SMS et d’appeler partout en Europe au même tarif que dans le pays d’origine.

18 07 17
La DAAF Mayotte étudie l’évolution de la couverture des besoins alimentaires de Mayotte
La DAAF Mayotte étudie l’évolution de la couverture des besoins alimentaires de Mayotte

Dans la publication mensuelle de la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DAAF), le Service d’information statistique et économique (SISE) analyse l’évolution de la couverture des besoins alimentaires de Mayotte. Globalement, le taux de couverture atteint 50,0 % (contre 53,0 % à la Réunion), néanmoins l’étude montre que les productions locales peinent à suivre la demande alimentaire qui augmente, en écho à la hausse des importations en produits alimentaires de 6,0 %.

Pour de plus amples informations, consulter la publication en cliquant ici.

18 07 17
Publication du rapport annuel 2016 de l’IEDOM Mayotte
Publication du rapport annuel 2016 de l’IEDOM Mayotte

L’Institut d’émission des départements d’Outre-mer (IEDOM) a publié l’édition 2017 de son rapport annuel qui présente l’évolution de la situation économique, financière, environnementale et sociale du département en 2016.

En 2016 à Mayotte, l’activité a continué à se déployer dans un contexte économique et social contrasté. La première partie de l’année a été marquée par une succession d’événements sociaux, liés notamment à la maîtrise des flux migratoires, qui ont affecté le climat des affaires. Une période plus apaisée s’en est suivie à mi-année, se traduisant par la reprise d’un courant d’activité quasi-normal. Toutefois, en termes d’investissement, les opérateurs sont demeurés plutôt attentistes.

Pour de plus amples informations, consulter la publication en cliquant ici