FERMER

Saint-Martin

Actualités

14 10 20
Rapport annuel - Observatoire des tarifs bancaires dans les DCOM de la Zone Euro - 2019
Rapport annuel - Observatoire des tarifs bancaires dans les DCOM de la Zone Euro -

Mis en place au premier semestre 2009 à la demande de la Ministre chargée de l’économie, l’Observatoire des tarifs bancaires dans la zone d’intervention de l’IEDOM a vu sa création entérinée par la loi n° 2010-1249 du 22 octobre 2010 de régulation bancaire et financière, complétée par la loi n° 2012-1270 du 20 novembre 2012 relative à la régulation économique outre-mer. Son statut est codifié à l’article L. 711-5 I du Code monétaire et financier : « Il est créé au sein de l’Institut d’émission des départements (...)

09 10 20
Communiqué de presse : Rapport annuel sur les délais de paiement dans les DCOM de la zone euro : des délais ultramarins en baisse mais toujours supérieurs à la métropole
Communiqué de presse : Rapport annuel sur les délais de paiement dans les DCOM de la zone euro : des délais (...)

L’Institut d’émission des départements d’outre-mer (IEDOM) publie le rapport annuel portant sur les délais de paiement pratiqués par les entreprises et les organismes publics des départements de la Guadeloupe, de la Guyane, de la Martinique, de la Réunion, de Mayotte, ainsi que des collectivités de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon.

09 10 20
Rapport annuel délais de paiement - 2019
Rapport annuel délais de paiement - 2019

L’examen des données montre que, pour l’ensemble des entreprises domiennes, toutes tailles et secteurs confondus, les délais de paiement interentreprises 2018 s’inscrivent en baisse après trois années consécutives de hausse. Ces délais de paiement demeurent malgré tout supérieurs d’une vingtaine de jours à la moyenne nationale : 62 jours de chiffre d’affaires contre 44 jours pour les délais clients et 73 jours d’achats contre 51 jours pour les délais fournisseurs. Si ces délais sont supérieurs à la limite (...)

02 10 20
Les entreprises ultramarines face à la crise sanitaire
Les entreprises ultramarines face à la crise sanitaire

Interrogés à la fin du deuxième trimestre, les chefs d’entreprise ultramarins anticipent une baisse de 15 % de leur CA pour 2020. Le rebond attendu d’ici la fin d’année pourrait être d’ampleur limitée du fait de l’absence de reprise dans certains secteurs, comme le tourisme.
Afin d’apprécier l’impact du confinement sur les entreprises ultramarines, les agences de l’IEDOM et de l’IEOM ont mené une enquête auprès d’un millier d’entrepreneurs sur l’activité de leur entreprise au cours du deuxième trimestre. (...)

08 07 20
Face à la situation actuelle inédite, liée à la crise sanitaire du COVID-19, l’IEDOM aménage sa cotation et invite les entreprises à communiquer
Face à la situation actuelle inédite, liée à la crise sanitaire du COVID-19, l’IEDOM aménage sa cotation et (...)

Chaque année, l’IEDOM attribue une cotation à plusieurs milliers d’entreprises dans les DCOM de la zone euro, qui tient non seulement compte de leur documentation comptable mais aussi d’éléments qualitatifs qui sont portés à sa connaissance par les dirigeants.
À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles.
Depuis avril 2020, l’IEDOM a adapté son processus de cotation des données des bilans arrêtés à 2019, et en juillet, l’IEDOM s’attachera à recueillir, par le biais d’un questionnaire adressé à (...)

07 07 20
OPALE : un diagnostic gratuit en ligne pour toutes les entreprises
OPALE : un diagnostic gratuit en ligne pour toutes les entreprises

Dans le cadre de la crise sanitaire du COVID-19, l’IEDOM s’engage vis-à-vis des entreprises à travers diverses actions de soutien à l’économie.
A ce titre, l’IEDOM propose à toutes les entreprises le diagnostic en ligne gratuit OPALE élaboré par la Banque de France.
Il permet à chaque entreprise en difficultés avec ses partenaires financiers (banquiers, assureurs crédit, fournisseurs) de faciliter les échanges avec eux et de montrer le caractère ponctuel des difficultés rencontrées pour les entreprises (...)