FERMER

Saint-Pierre-et-Miquelon

Actualités économiques locales

27 01 20
Les scientifiques inquiets face à la surexploitation du concombre de mer
Les scientifiques inquiets face à la surexploitation du concombre de mer

Trente ans après le moratoire sur la morue qui a engendré un arrêt brutal de l’activité halieutique et économique de l’archipel, la concentration de la pêche sur une nouvelle espèce, le concombre de mer, inquiète les scientifiques. Cette espèce est peu connue des scientifiques et est très demandée par les pays asiatiques. En 2019, trois espèces de concombre de mer ont été inscrites sur la liste des espèces menacées d’extinction par la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages).

27 01 20
La nouvelle présidente de l’OPMR en visite sur l’archipel
La nouvelle présidente de l’OPMR en visite sur l’archipel

La nouvelle présidente de l’OPMR (Observatoire des prix des marges et des revenus), Mme Laurence Mouysset, est venue en visite sur l’archipel la semaine du 9 décembre 2019. Elle est en fonction depuis le 3 juin 2019 par un arrêté du premier président de la Cour des comptes, M Didier Migaud. Cette visite a été l’occasion d’affirmer son engagement et sa détermination dans sa nouvelle fonction.

27 01 20
L’ADIE réfléchit à s’implanter à Saint-Pierre-et-Miquelon
L’ADIE réfléchit à s’implanter à Saint-Pierre-et-Miquelon

Des représentants de l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Économique), Mme Marine Viala (Directrice adjointe régionale de l’ADIE Antilles-Guyane) et M Stéphane Guibert (Directeur territorial adjoint de l’ADIE de Poitiers), sont venus à Saint-Pierre-et-Miquelon en novembre 2019 dans le cadre d’une mission de prospection. L’association réfléchit à développer une présence locale pour permettre aux personnes n’ayant pas accès au crédit bancaire de bénéficier de financement sous forme de microcrédits et de lancer des activités entrepreneuriales. Pour rappel, la place bancaire de l’archipel se caractérise par un nombre restreint d’établissements et peu de concurrence. Cette arrivée pourrait stimuler le marché bancaire local, même si l’ADIE n’a pas vocation à entrer en concurrence directe avec les banques locales. Saint-Pierre-et-Miquelon est le seul territoire d’outre-mer où l’ADIE n’a pas d’implantation.