FERMER

Actualités

05 02 21
Janvier 2021
La lettre de l'IEDOM - Siège - Janvier 2021

La lettre de l’IEDOM - Siège - Janvier 2021

19 01 21
Communiqué de presse - Le modèle des banques aux Antilles
Le modèle des banques aux Antilles

Les établissements bancaires antillais évoluent dans le même cadre juridique que ceux de l’Hexagone. Ils relèvent des mêmes statuts et sont régis par les mêmes textes. Plusieurs banques antillaises constituent d’ailleurs des succursales rattachées à une maison-mère située dans l’Hexagone, quand d’autres sont en revanche des banques filiales dites de « plein exercice ».
Ces différents acteurs sont soumis à des problématiques spécifiques, tenant notamment aux particularités du marché local. Ce dernier, (...)

04 01 21
Décembre 2020
La lettre de l'IEDOM - Siège - Décembre 2020

La lettre de l’IEDOM - Siège - Décembre 2020

10 12 20
Entrepreneurs, l’IEDOM vous accompagne durant la crise sanitaire
Entrepreneurs, l’IEDOM vous accompagne durant la crise sanitaire

L’Institut d’émission des départements d’outre-mer (IEDOM) vous accompagne à tout moment, y compris durant cette période de crise sanitaire avec des procédures simplifiées, pour faire face aux difficultés que vous rencontrez.
L’IEDOM dispose d’un réseau de conseillers, « les correspondants TPE », fort d’une connaissance des mécanismes financiers et des acteurs de l’écosystème ; ils sont à votre écoute, que vous soyez dirigeants de TPE, de PME, de start-up ou d’entreprises de plus grande taille, pour (...)

02 12 20
Novembre 2020
La lettre de l'IEDOM - Siège - Novembre 2020

La lettre de l’IEDOM - Siège - Novembre 2020

09 11 20
Les défaillances des entreprises ultramarines au T3 2020
Les défaillances des entreprises ultramarines - 3e trimestre 2020

Au 3e trimestre 2020, le nombre de défaillances dans l’outre-mer s’inscrit à nouveau en diminution en cumul sur un an (-25,5 % contre -30,8 % pour la France entière).
Les défaillances sont en baisse dans toutes les géographies (à l’exception de la Martinique, où l’activité du tribunal de commerce de Fort-de- France avait été ralentie par des sous-effectifs à la mi-2019) et dans l’ensemble des secteurs d’activité, mais ces évolutions ne sont pas analysables d’un point de vue économique.
À l’instar de ce (...)