FERMER

Guyane

Etudes thématiques

Vous trouverez dans cette rubrique un ensemble des notes ponctuelles sur des thématiques spécifiques ou transversales d’actualité pour la Guyane.

 Endettement et surendettement des ménages en Guyane
Endettement et surendettement des ménages en Guyane

L’endettement des ménages guyanais a faiblement progressé depuis 1998, nettement moins vite que dans les autres départements d’outre-mer et en métropole. Une accélération de cette croissance est toutefois observée depuis 2003, qui peut être rapprochée de celle du nombre de dossiers déposés au secrétariat du surendettement et jugés recevables. L’examen de ces dossiers depuis 2002 fait apparaître une prédominance de célibataires avec des enfants à charge, et un poids significatif d’employés. La Guyane se (...)

 L’épargne bancaire des ménages de 1997 à 2004
L’épargne bancaire des ménages de 1997 à 2004

Entre 1997 et 2004, l’épargne bancaire des ménages guyanais a fortement augmenté avec un taux de croissance annuel moyen de 6 %. Cette croissance s’explique notamment par la progression du revenu disponible brut et une propension à épargner plus élevée qu’aux Antilles. Ce rythme a toutefois été insuffisant pour rattraper le niveau des deux autres départements français d’Amérique (DFA). En effet, si la croissance en valeur absolue a été sensiblement plus forte qu’aux Antilles, du fait d’une croissance (...)

 Le secteur du BTP en Guyane
Le secteur du BTP en Guyane

Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) occupe une place significative dans l’économie guyanaise. Il génère près de 9 % de la valeur ajoutée totale du département et emploie plus de 4 % de sa population active. L’activité du secteur est portée par les investissements publics. La branche du bâtiment dépend à 60 % de la commande publique et celle des travaux publics à plus de 90 %. La question de la
programmation pluriannuelle de la commande publique est donc primordiale pour l’activité du (...)

 Le foncier agricole en Guyane
Le foncier agricole en Guyane

En 2000, trois agriculteurs sur quatre exploitaient leurs terres sans titre foncier. Les caractéristiques géographiques et démographiques de ce département ont en effet favorisé la persistance d’une agriculture itinérante où le rapport à la terre n’était que très peu lié à la notion de propriété. Parallèlement, la lenteur des procédures administratives a découragé de nombreux exploitants à entreprendre les démarches nécessaires à l’obtention d’un titre. Or, la détention d’un titre constitue un préalable (...)

 Evolution des importations de biens en Guyane
Evolution des importations de biens en Guyane

L’économie guyanaise est très dépendante des importations de biens pour satisfaire la demande de son marché intérieur. Ce niveau de dépendance atteint près de 80 % pour les secteurs primaire et secondaire (hors énergie), contre 67 % à la Martinique et à la Guadeloupe. Bien que ce niveau n’ait que peu varié entre 1993 et 2001, une baisse a toutefois été observée sur certains secteurs économiques comme les biens intermédiaires et l’agroalimentaire, qui tend à montrer l’émergence d’une dynamique (...)

 L’octroi de mer et le financement des collectivités locales guyanaises
L’octroi de mer et le financement des collectivités locales guyanaises

A l’occasion de sa récente reconduction, le régime d’octroi de mer a fait l’objet de profondes modifications, dont la plus significative concerne le système des exonérations fondé sur trois différentiels maximums de taxation. Conforme aux normes communautaires, le nouveau régime d’octroi de mer est entré en vigueur en août 2004 pour une période de dix ans. La reconduction de ce régime apparaissait primordiale pour le département de la Guyane. Véritable patrimoine fiscal, ce régime a permis aux (...)